Actualités

  • Accompagner les réfugiés: pourquoi maintenant plus que jamais?

    Nos collaborateurs visitent depuis déjà de nombreuses années au moins trois centres fermés (Bruges, Merksplas et Steenokkerzeel) en Belgique. Dans ces centres sont détenus des migrants et des réfugiés (non reconnus) en attendant l’issue des procédures (compliquées) qu’ils ont engagées. Les familles avec de jeunes enfants qui doivent séjourner dans des (...)
  • Au-delà du retour

    Note : cet article n’a pas encore été traduit en français, mais le pdf en bas est en français. Herinnert u zich nog de repatriëring van enkele Soedanezen met behulp van een ’identificatiecommissie’ uit Soedan? Er werd naar aanleiding hiervan een commissie (Bossuyt) in het leven geroepen om het terugkeerbeleid onder de loep te nemen. Ngo’s kregen in (...)
  • Les conséquences du Coronavirus sur les migrants

    Suppression temporaires des visites en centres fermés Le JRS ne peut plus effectuer de visites dans les centres fermés. Les visites dans les maisons de retour sont également suspendues. Mais nous continuons à penser aux personnes que nous visitons habituellement. C’est pourquoi nous restons à la disposition des détenus par téléphone. Dès que (...)
  • Crise à la frontière gréco-turque

    Communiqué de presse La situation humanitaire qui se joue, depuis ce 1er mars, à la frontière gréco-turque exige une réponse forte, adéquate et urgente de l’Union européenne (UE). Pour le CNCD-11.11.11, le Ciré, la Plateforme Citoyenne BXLRefugees, Amnesty International, la Ligue des droits humains, Oxfam Solidarité, le Centre Avec, le Mouvement (...)
  • Les alternatives à la détention

    La détention administrative, en l’occurrence la privation de liberté infligée à un étranger en raison de son statut migratoire, comporte un coût humain beaucoup trop élevé. Des organisations toujours plus nombreuses plaident pour une autre approche de la question. C’est ainsi que l’expression alternatives à la détention s’entend de plus en plus souvent (...)