Paroles

  • Une fleur sur un sol étranger

    Elle porte le nom d’une fleur qui pousse sur un sol étranger. Mais il vaut mieux ne pas l’appeler par son nom. Elle laisse derrière elle un long, long chemin de souffrance, mais les circonstances m’invitent à me taire sur ce sujet. Elle s’est enfuie d’un premier pays ; elle a été maltraitée dans un deuxième et a cherché des endroits plus sûrs dans un (...)
  • Migration

    Il y a un an, Dennis Van Vossel commençait à visiter les centres de détention des étrangers, d’abord pour l’ONG Vluchtelingenwerk Vlaanderen, ensuite en tant que membre du JRS. Il raconte ici ce qu’il y a vu. Avant que je n’entame mes visites en centre fermé, je savais peu de choses sur la migration. J’ai grandi à la campagne et mes amis portaient (...)
  • Transmigrants

    Une nouvelle priorité dans la politique d’éloignement Transmigrants, voilà le mot le plus souvent entendu ces derniers mois dans la communication de notre Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration. Le terme a malheureusement si bien réussi à s’introduire dans le langage courant que nous nous laissons attraper nous-mêmes en l’employant. Il n’existe (...)
  • Attendre

    Et personne ne sait quand l’attente prendra fin Marlies Talay est une étudiante américaine qui suit le Programme complémentaire « Mal, rétribu-tion et pardon » (Evil, Retribution, Forgiveness) à la KUL. Elle a fait une visite avec Griet au centre fermé de Bruges et décrit ci-dessous son expérience. Son témoignage donne une bonne idée du point de vue (...)
  • Comme un voyage en terre inconnue

    Ma vie s’est construite, orientée, épanouie grâce aux rencontres. Parc Maximilien, août 2015. Mon regard croise celui des demandeurs d’asile. Aucun mot échangé mais une interrogation soutenue : quelle est mon identité profonde, quelles sont mes frontières, quelle est ma migration ? L’amitié me lie depuis longtemps déjà à la famille ignacienne. Je (...)