Paroles

  • Transmigrants

    Une nouvelle priorité dans la politique d’éloignement Transmigrants, voilà le mot le plus souvent entendu ces derniers mois dans la communication de notre Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration. Le terme a malheureusement si bien réussi à s’introduire dans le langage courant que nous nous laissons attraper nous-mêmes en l’employant. Il n’existe (...)
  • Attendre

    Et personne ne sait quand l’attente prendra fin Marlies Talay est une étudiante américaine qui suit le Programme complémentaire « Mal, rétribu-tion et pardon » (Evil, Retribution, Forgiveness) à la KUL. Elle a fait une visite avec Griet au centre fermé de Bruges et décrit ci-dessous son expérience. Son témoignage donne une bonne idée du point de vue (...)
  • Comme un voyage en terre inconnue

    Ma vie s’est construite, orientée, épanouie grâce aux rencontres. Parc Maximilien, août 2015. Mon regard croise celui des demandeurs d’asile. Aucun mot échangé mais une interrogation soutenue : quelle est mon identité profonde, quelles sont mes frontières, quelle est ma migration ? L’amitié me lie depuis longtemps déjà à la famille ignacienne. Je (...)
  • “Parfois, je vis une sorte de black-out”

    Khoren rit : j’ai deviné juste. Nous sommes assis dans la tente de réception d’un café à Hasselt, parce que c’est l’endroit public le plus chaud où l’on peut encore fumer. « Pendant quatre ans, j’ai été bloqué » dit-il. Mais ces derniers six mois se sont passés autrement. Khoren a dû déménager pas moins de trois fois avec sa famille : de son appartement de (...)
  • La jeune femme qui venait du Ghana

    Chaque semaine, quand je visite le centre de détention, Nelly (prénom d’emprunt) est assise, déjà en train de m’attendre. Aujourd’hui encore, même s’il n’y a pas grand-chose de plus à raconter. Nelly vit enfermée ici depuis six mois et, dernièrement, son avocat lui a dit que toutes les procédures étaient épuisées. Nelly a 28 ans, originaire du Ghana. (...)